Ouvrages disponibles au Centre régional de documentation en santé publique
Contact : Nathalie Bel – 05 61 25 98 70 – n.bel@orsmip.org

> Réduire les inégalités sociales de santé : une approche interdisciplinaire de l’évaluation.
Haschard-Noé (N.) / dir., Lang (T.) / dir. 2017. Ed. Presses Universitaires du Midi. Coll. Santé société. 524p.
L’ouvrage est centré sur les inégalités sociales de santé et les interventions et politiques publiques visant à les réduire. Il s’appuie sur une expérience de recherche interdisciplinaire initiée depuis 2007 et repose sur une convergence entre chercheurs sur les façons de définir et d’analyser les inégalités sociales de santé comme construction sociale et historique. En termes d’interventions, une typologie servant de cadre d’analyse commun a été proposée, qui pourrait permettre aux professionnels et chercheurs de partager des connaissances pour agir plus efficacement sur la réduction des inégalités sociales de santé. L’ouvrage vise à éclairer et mettre en débat la notion d’évaluation et les multiples significations, usages et pratiques qu’elle recouvre dans deux « mondes sociaux », la santé publique et l’analyse des politiques publiques, éloignés l’un de l’autre pour de nombreuses raisons institutionnelles, culturelles, scientifiques. L’ouvrage s’appuie sur des expériences concrètes menées dans le cadre de la recherche interventionnelle. (4e de couverture) ING72 reçu en février 2018 

 Construction locale de la santé : Études de cas internationaux et réflexions sur la situation française. 
Fleuret S. 2017. Ed. Editions Matériologiques. Coll. Épistémologie de la médecine et du soin. 70 p.
Ce livre repose sur la conviction qu’en France, le premier niveau de santé devrait être repensé au regard d’expériences menées dans plusieurs endroits du monde (y compris dans l’Hexagone) et qui témoignent de l’intérêt d’une construction locale de la santé basée sur la prise en compte de ses déterminants médicaux et non médicaux, l’articulation entre les différents acteurs du territoire et la participation des citoyens. À partir d’études de cas observés au Canada, au Mali, au Brésil et dans l’ouest de la France, l’auteur développe le concept de construction locale de la santé. (4e de couverture) SOC219 reçu en février 2018

> Histoire de la médecine à Toulouse de 1229 à nos jours. 
Frexinos J. 2015. Ed. Privat. 485p. 
La naissance de la première faculté de médecine date de la fondation de l’université de Toulouse en 1229. Après avoir traversé des siècles d’ignorance et souvent de grandes misères – notamment les épidémies de lèpre, de peste, de variole, de syphilis ou de choléra -, cette faculté, une des plus anciennes de France, sera supprimée à la Révolution. Elle ne renaîtra qu’en 1891 à l’époque des grandes découvertes du XIXe siècle, comme l’anesthésie, l’antisepsie, l’asepsie et les rayons X… Aujourd’hui, des changements spectaculaires (le numerus clausus, l’internat obligatoire, la révolution dans l’enseignement de la médecine générale, etc.), bouleversent les études de santé et l’exercice médical quotidien. A cela s’ajoutent le développement majeur de la recherche biomédicale toulousaine, la remarquable modernisation de l’hospitalisation publique et privée (cliniques et CHU) et la récente création de l’agence régionale de santé Midi-Pyrénées. Cette grande fresque historique, enrichie par des illustrations inédites et des anecdotes passionnantes, raconte les grands moments de la médecine à Toulouse. Elle dessine également le panorama précis et actuel des structures de soins toulousaines et offre une vision prémonitoire de la médecine de demain en Midi-Pyrénées. (4e de couverture) MED117

> Santé publique. Lecture critique d’article, médecine du travail, médecine légale. 
Jolivet A., Le L., Laurent J. 2017. Ed. Vernazobres-Grego. Coll. iKB. 468p.
Conforme au programme des iECN (Épreuves classantes nationales informatisées) 2016 ; encadrés réflexes pour mieux synthétiser ; notions importantes notifiées par une icône réflexe ; tableaux, schémas & arbres explicatifs ; mise au point sur les dernières conférences de consensus et recommandations ; derniers textes législatifs. ENS13 reçu en décembre 2017

> Gérerun hôpital, un pôle : les meilleures méthodes de management au service des gestionnaires hospitaliers. Georges P.M., Samson (J.) 2012. Ed. Sauramps médical. 439p. 
Ce guide pratique et ce séminaire sont destinés aux personnes ayant des responsabilités de gestion d’organisation de soins : hôpitaux, cliniques, pôles, services, unités médicales, qu’elles soient médecins ou administrateurs. Ils sont conçus pour leur permettre d’utiliser les méthodes les plus efficaces du management moderne, adaptées à une organisation de soins, grande ou petite, publique ou privée. Ils expliquent les meilleures méthodes de management d’une organisation de soins en stratégie, en marketing, en opérations et en contrôle de gestion, sous forme de règles de bon sens, simples, prouvées. Ce livre est pratique, il est fait de listes de choses à faire. Il est débarrassé de toutes théories et tous concepts, il va à l’essentiel. (4e de couverture) MAN107 reçu en décembre 2017

> Code de la santé publique 2017. 31e édition.
Sprungard S. / coord. 2017. Ed. Dalloz. Coll. Codes Dalloz professionnels. 3830p. (Dico) reçu en novembre 2017

> Contractualisation en matière d’offre de soins et médico-sociale : outils juridiques et stratégies de régulation.
Fieschi-Bazin E. 2017. Ed. LEH éditions. Coll. Décideur santé. 266p.
L’ouvrage présente un panorama des principaux outils juridiques et stratégies de régulation en matière de contractualisation de l’offre de soins et médico-sociale, une analyse de leurs logiques intrinsèques, de leurs articulations et des enjeux qu’ils soulèvent pour faire droit à leur finalité commune : améliorer l’efficacité et l’efficience de l’offre en santé. Il s’inscrit volontairement dans une approche intersectorielle, pour mettre en relief les modalités de régulation spécifiques à l’offre hospitalière, ambulatoire et médico-sociale, mais aussi les nécessités d’interactions entre secteurs d’activité. Sa structure très détaillée et son index en font un ouvrage adapté à la consultation. (4e de couverture) MAN106 reçu en novembre 2017

> GHT et GRH : mettre en oeuvre une GRH médicale et non médicale de territoire.
Barbot J.M., Rossignol J, Toupillier (D.) / préf. 2017. Ed. LEH éditions. Coll. Décideur santé. 272p.
La mise en place des groupements hospitaliers de territoire est une des mesures les plus importantes, car la plus structurante, de la loi du 26 janvier 2016. Cette réforme du système de santé a des conséquences majeures pour les établissements dont les responsables doivent redéfinir, dans une perspective territoriale, leur stratégie, leur organisation et leurs modalités de gestion, notamment dans le domaine des ressources humaines et du management. Si le cadre réglementaire de cette réforme est relativement contraignant, il laisse cependant aux établissements, dans le cadre de la convention constitutive, la possibilité de s’orienter vers des modèles plus ou moins intégratifs dans la perspective de mettre en œuvre une GRH de territoire pour l’ensemble des personnels hospitaliers. Cet ouvrage vise donc, en s’appuyant sur des démarches déjà engagées, à explorer les champs du possible pour faire de cette réforme, parfois perçue comme une menace, une opportunité de modernisation de la GRH hospitalière.  (4e de couverture) MAN105 reçu en novembre 2017

> EPRD : Maîtriser la gestion des EHPAD et autres ESSMS.
Grolier J., Lajonchère J.P. / préf. 2017. Ed. Infodium. 372p.
Conscients qu’une gestion efficace ne peut que favoriser la mise en place de projets stables au profit des publics qu’ils accompagnent, les acteurs du secteur social et médico-social doivent s’investir dans l’apprentissage des outils de gestion. A cet effet, le passage à l’EPRD constitue une opportunité dans la mesure où cette présentation budgétaire contribue à apporter des informations diagnostiques fondamentales dans le cadre de l’analyse financière des établissements et services sociaux et médico-sociaux. Dans un premier temps, cet ouvrage est fondé sur la présentation du fonctionnement budgétaire et comptable de l’établissement, base de l’ensemble des informations économiques et financières qui vont traduire l’état de santé de l’institution. Il s’agit ensuite d’utiliser les données comptables disponibles afin d’être à même de mener une étude financière de l’établissement, d’estimer ses coûts, puis de compléter ces informations par des indicateurs médico-sociaux qui vont permettre d’estimer au mieux les performances réalisées. Il devient alors possible de mettre en place une merise de la gestion favorisant un pilotage de la performance au profit des populations fragilisées dont les équipes ont la charge. (4e de couverture) MAN104 reçu en novembre 2017 

> Réussite de la LCA en français-anglais pour le concours ECNI.
Pezel T. Ed. Vuibert. 2017. 228p.
Le but de cet ouvrage est double : proposer un support complet et exhaustif qui couvre toutes les notions du programme de l’épreuve de LCA aux ECNi (objectifs de l’UE 12), tout en étant suffisamment concis et synthétique pour permettre une révision rapide de la matière. Toute l’originalité de ce projet repose sur la création de ce support unique, permettant à la fois de comprendre, apprendre puis réviser la LCA. (extrait 4e de couverture) ENS12 reçu en novembre 2017 

> Enfants de la précarité.
Zaouche-Gaudron C., Devault A. / collab., Troupel O. / collab., Vandenbroeck M. / préf. 2017. Ed. Érès. Coll. Enfance et parentalité. 138p.
Quelle que soit la façon dont les données statistiques sont calculées et/ou présentées par les différents organismes (INSEE, Observatoire des inégalités sociales, Conseil national de l’information statistique, etc.) et en dépit des politiques publiques, le nombre d’enfants en situation de pauvreté dans notre pays n’a pas diminué. La précarité se décline au pluriel et s’inscrit dans divers domaines d’existence que cet ouvrage s’attache à cerner. Comment l’enfant qui grandit dans des conditions de vie précaires peut-il se développer ? Comment l’identité parentale peut-elle être bouleversée par ces situations défavorisées ? Quelles en sont les conséquences pour les enfants ? Quel est l’impact de l’environnement, de ses structures et fonctions – le quartier, le logement, les activités des enfants, les structures d’accueil et d’éducation – sur leur santé physique et psychique ?  A partir du bilan des recherches les plus contemporaines en psychologie sur les liens qui existeraient entre le développement de l’enfant et ses conditions de vie notamment quand elles sont marquées par la précarité, Chantal Zaouche analyse les leviers – mesures et structures préventives – sur lesquels nous pouvons agir pour aider les enfants et leurs familles à « sortir de la galère », à vivre et non survivre, et à profiter pleinement de leur existence. (4e de couverture) POP1042 reçu en octobre 2017 

> Rapport sur les inégalités en France, édition 2017. 
Brunner A. / dir., Maurin L. 2017. Ed. Observatoire des inégalités. 176p.
Où en est-on des inégalités en France ? Quels sont les domaines où elles augmentent et ceux où elles diminuent ? Les inégalités sont au cœur du débat public mais l’information reste parcellaire et désordonnée. Trop d’informations sont encore réservées aux spécialistes. L’objectif de ce deuxième Rapport sur les inégalités en France est de mettre à la disposition du grand public un panorama complet du phénomène, à travers un ensemble de données faciles d’accès et actualisées. Des revenus à l’école, en passant par la santé, le logement, l’emploi, les inégalités entre les femmes et les hommes ou les catégories sociales, cet ouvrage fait le point sur la situation avec les tous derniers chiffres. Ce rapport constitue un document d’expertise indépendant de l’institution publique. Il est le fruit du travail rigoureux d’une équipe qui, depuis 14 ans, observe les inégalités. (4e de couverture) ING70 reçu en septembre 2017 

> Santé et territoires : Des soins de proximité aux risques environnementaux. 
Calvez M. / dir. 2016. Ed. Presses Universitaires de Rennes. Coll. Espace et territoires. 202p.
De façon récente, le territoire est devenu une composante des politiques publiques de santé. Mais cette prise en compte du territoire dans la fabrication de la santé n’a pas affecté de façon sensible les cadres de pensée dominants centrés sur la responsabilité des individus pour maintenir leur santé. Pourtant, l’organisation des soins de proximité ou de l’accès différencié aux soins met le territoire au coeur non seulement des politiques mais aussi des usages des services de santé. La mise en relation des préoccupations environnementales et des questions de santé pose la question de la qualité des territoires, comme en témoignent les débats sur la qualité de l’air et le coût sanitaire de la pollution atmosphérique. L’ouvrage se donne pour objectif d’explorer et de mieux comprendre la multiplicité et la diversité des relations susceptibles de s’établir entre la santé et les territoires. Adoptant une perspective interdisciplinaire, il aborde les relations entre la santé et les territoires à partir d’une double entrée relative à l’organisation des soins de proximité et à la qualité de l’environnement de vie. L’organisation territoriale de l’offre de soins fournit des ressources mobilisables par les usagers du système de santé. La constitution de ces ressources, ses enjeux territoriaux, ses contraintes institutionnelles et les stratégies de différents acteurs professionnels sont abordés à partir de différents points de vue et échelles d’analyse. (Présentation de l’éditeur) SOC218 reçu en juillet 2017 

> L’anglais des spécialités médicales.
Carnet D., Charpy J.P. 2015. Ed. Ellipses. 288p.
Cet ouvrage vise à couvrir l’immense champ des spécialités médicales afin de permettre aux externes, aux internes et aux professionnels de santé en général de se familiariser avec les subtilités de la langue médicale spécialisée. Chaque section, dédiée à une spécialité, comporte : un lexique de l’anatomie propre à la spécialité médicale abordée, présenté sous forme de glossaire ; un court lexique spécialisé de la physiologie permettant de cerner les termes utiles à la spécialité ; les mots-clés de la spécialité, généralement classés en plusieurs sous-rubriques afin de faciliter la recherche (généralités, signes et symptômes, maladies, tests et examens, traitements…) ; les principaux sigles et acronymes, particulièrement utile pour lire un article de recherche spécialisé ; les expressions les plus fréquemment utilisées lors de la consultation propre à chaque spécialité médicale (interrogatoire du patient et examen clinique). (4e de couverture – extrait) Dico10 reçu en juin 2017 

> Oncopole. Le pari de la vie.
Bugat R., Ollivier Ph. 2017. Ed. Privat. Coll. Les classiques de la santé. 180p.
Le pari avait une ambition altruiste : construire sur les traces du site AZF de Toulouse, dévasté par une explosion meurtrière le 21 septembre 2001, un lieu de recherche, de soins et de fraternité dédié à la lutte contre les cancers. Quinze ans plus tard, l’Oncopole est un centre européen d’excellence scientifique et médicale, un site d’exception en matière d’innovation technique et organisationnelle. Ici, sur les lieux mêmes de la catastrophe, des équipes pluridisciplinaires oeuvrent à prévenir et soigner les cancers, et à prendre en charge les patients pendant et après la phase active de leur maladie. En mutualisant les moyens, en dépassant les cloisonnements afin d’accélérer les processus de recherche et de découverte thérapeutique, l’Oncopole de Toulouse relève le défi permanent, inscrit dans les gènes du projet, de l’intelligence d’une économie solidaire. A Toulouse, l’histoire de la lutte contre les cancers ne fait que commencer. (4e de couverture) PM569 reçu en juin 2017 

La réforme des systèmes de santé. 8e édition.
Palier B. 2017. Ed. Presses universitaires de France. Coll. Que-sais-je ? 128p.
Agences régionales de santé, franchises, parcours de soin, limitation des arrêts de travail… Les gouvernements accumulent les mesures et pourtant le déficit de l’assurance-maladie continue d’exister. Peut-on maîtriser l’augmentation des dépenses de santé ? Pourquoi ces dépenses augmentent-elles partout, et plus vite dans certains pays (États-Unis, France, Allemagne) que dans d’autres (Grande-Bretagne, Suède) ?Toutes les réformes des systèmes de santé doivent arbitrer entre quatre objectifs, souvent contradictoires, que cet ouvrage analyse : assurer la viabilité financière des systèmes, mais aussi l’égal accès aux soins, la qualité de ceux-ci, enfin la liberté et le confort des patients et des professionnels. Les dernières mesures décidées en France semblent abandonner progressivement l’idée d’une médecine de ville solidaire au profit des trois autres objectifs. (4e de couverture) POL176 reçu en juin 2017 

> Modèles biostatistiques pour l’épidémiologie.
Commenges D., Jacqmin-Gadda H. 2015. Ed. De Boeck Supérieur. Coll. LMD. 393p.
Cet ouvrage fait le point sur les méthodes disponibles à ce jour pour analyser les données longitudinales. Les principaux résultats de l’inférence statistique et les principaux modèles de régression sont rappelés. Le reste du livre se concentre sur les modèles pour données longitudinales au sens large, c’est-à-dire mesures répétées de variables quantitatives ou qualitatives et histoire d’événements. L’ouvrage est accompagné par le développement d’un ensemble de logiciels R. Il s’agit d’un livre collectif, fruit de l’expérience de recherche et d’enseignement d’une équipe dont les membres ont travaillé ensemble depuis des années. Grâce à cette expérience commune des neuf auteurs, le livre est homogène à la fois dans la vision générale et dans les notations. (4e de couverture) STAT91 reçu en juin 2017 

> La santé des populations vulnérables.
Adam C. /dir, Faucherre V. / dir., Micheletti P. / dir., Pascal G / dir. 2017. Ed. Ellipses. 416p.
Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.  » L’article 1er de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 a ensuite été placé en 1791 en tête de la Constitution de la République française. Cependant, depuis la naissance d’un individu, se développent de manifestes inégalités face à la santé et à la maladie qui impactent directement l’espérance de vie, notamment au détriment des personnes aux revenus les plus faibles. La mortalité prématurée évitable touche de façon très discriminante les différentes catégories sociales. Pour les professionnels concernés, agir à cet égard ne relève pas d’une charité où la bonne volonté se substituerait à la compétence. Des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être sont indispensables. Ils résultent de nécessaires processus d’apprentissage enrichis par l’expérience. (4e de couverture) ING69 reçu en juin 2017 

> Ville, urbanisme et santé. Les trois révolutions.
Levy A. / dir. 2012. Ed. Pascal / Mutualité française. Coll. Société & santé. 315p.
Dès sa naissance au XIXe siècle, l’urbanisme a entretenu un rapport étroit avec les problèmes de santé et, par contrecoup, avec la médecine, ses progrès, ses découvertes, ses échecs, ses difficultés. La santé publique a, en effet, constitué une de ses principales préoccupations face aux questions cruciales que posait l’extension brutale et anarchique de la ville, en particulier la multiplication et l’extension d’épidémies ravageuses. Pourquoi et comment l’urbanisme a-t-il été conduit à concevoir l’espace comme moyen de prévention et comme remède thérapeutique ?  Comment a-t-on pu penser soigner une population en transformant son espace de vie ? De quelle façon s’est effectuée cette médicalisation de l’espace ? Comment l’urbanisme a-t-il été influencé par la médecine et ses développements ? Pour répondre à ces questions, les auteurs analysent l’impact de trois grandes révolutions scientifiques médicales : la révolution pastorienne, la révolution freudienne et la révolution environnementale, avec la problématique émergente de l’éco-santé. reçu en mai 2017 (4e de couverture) SOC200 reçu en juin 2017 

La promotion de la santé : Comprendre pour agir dans le monde francophone.
Breton E., Jabot F., Pommier J., Sherlaw W. 2017. Ed. Presses de l’EHESP. Coll. Références santé social. 537p.
Ce manuel pédagogique présente l’essentiel des savoirs en promotion de la santé : définitions, principaux concepts, principes et théories, connaissances et outils clés pour appréhender, planifier, mettre en oeuvre et évaluer des projets en promotion de la santé. Structuré comme une série de cours spécifiques, il a été pensé et construit sur la base de compétences clés en promotion de la santé et s’appuie sur l’expérience de chercheurs et professionnels internationaux (France, Belgique, Suisse, Canada, pays d’Afrique francophone) afin de mieux comprendre les pratiques et de valoriser les outils existants et émergents.  (4e de couverture) PRO387 reçu en avril 2017

La culture d’entreprise. 7e édition.
Thévenet M. 2015. Ed. PUP. Coll. Que-sais-je ? 128p.
Une certaine culture caractérise l’entreprise et la distingue des autres dans son apparence et surtout dans ses façons de réagir aux situations courantes de la vie professionnelle, comme traiter avec un marché, définir son standard d’efficacité ou régler des problèmes de personnel. Si cette culture d’entreprise semble être une réalité ressentie par chacun, il est rare que l’on cherche à la définir. Cet ouvrage propose une description de ce qui constitue cette culture, et analyse en quoi elle est une ressource essentielle des organisations que le management doit prendre en compte. (4e de couverture) MAN103 reçu en avril 2017 

> La communication dans l’entreprise. 8e édition.
Lehnisch J.P. 2013. Ed. PUP. Coll. Que-sais-je ? 128p.
Si les entreprises perçoivent l’utilité de communiquer vers l’extérieur, la communication interne peut y apparaître comme un gadget. Pourtant, chacun passe 65 000 heures de sa vie au bureau ou à l’usine et demande à être informé. Une « bonne ambiance » dans l’entreprise ne s’improvise pas. La communication interne met en relation des hommes entre eux en vue de faciliter leur action collective. Elle permet une meilleure application des décisions. Elle s’appuie sur des moyens techniques et des modalités que cet ouvrage expose et explique, et vise à la réussite de l’entreprise.  (4e de couverture) MAN100 reçu en avril 2017 

> Les phobies scolaires aujourd’hui. Un défi clinique et thérapeutique. 
Catheline N., Raynaud J.P. 2016. Ed. Lavoisier. Coll. Psychiatrie en pratique. 140p.
Les phobies scolaires sont en augmentation et constituent à l’heure actuelle un véritable défi clinique et thérapeutique. Connues depuis de nombreuses années, ces pathologies complexes relèvent aussi bien du conflit intrapsychique que d’une attitude réactionnelle à l’évolution sociétale. Les facteurs individuels, familiaux et sociaux s’y entrelacent, ce qui les rend difficiles à diagnostiquer et à caractériser, alors qu’elles représentent une réelle urgence thérapeutique. Cet ouvrage dresse un état des lieux des connaissances actuelles sur ce sujet. Sont abordés successivement : l’évolution historique du concept, ses difficultés à trouver sa place dans les classifications usuelles et son épidémiologie ; une description clinique complète des diverses manifestations du phénomène et de ses multiples facteurs ; les différentes approches théoriques et courants de pensée, qui sont autant de pistes pour comprendre la pathologie ; les modalités thérapeutiques et évolutions possibles de la phobie qui en découlent. À travers ce livre, deux psychiatres de l’enfant et de l’adolescent, auteurs confirmés, nous font ainsi partager un travail de recherche complet sur la question et leur riche expérience de cliniciens. Outil indispensable pour tous les praticiens confrontés à la phobie scolaire, cet ouvrage répond à toutes les questions relatives au diagnostic et au suivi. (4e de couverture) PSY19 reçu en février 2017 

> La santé publique en question (s). 
Chambaud L., Schvartz L . 2016. Ed. Presses de l’EHESP. 128p.
Austère, rébarbative, la santé publique ? Largement méconnue, la santé publique peut nous aider à mieux connaître les grands enjeux de santé de nos sociétés et à y répondre. Au fil de dix questions que chacun peut se poser, Laurent Chambaud analyse, entre autres, les systèmes de santé, la prévention, la démocratie sanitaire et dresse un panorama des grandes questions de santé publique. Nul besoin d’être détenteur d’un « diplôme de santé publique » pour comprendre le propos : l’ambition est de présenter de façon claire et concise des sujets complexes qui touchent à la fois à notre intimité (la naissance, la vie, la maladie, la mort) et aux grandes valeurs fondant notre capacité à vivre ensemble. Sous le regard décalé et toujours pertinent du dessinateur Schvartz, cet ouvrage est une introduction pleine d’humeur à la santé publique pour tous ceux qui se sentent concernés par les questions de santé individuelle et collective : simples citoyens, responsables associatifs, élus locaux et nationaux, étudiants, enseignants et professionnels de santé… et de santé publique. En somme, tous ceux qui n’ont pas les réponses et ceux qui croient les connaître ! (4e de couverture) reçu en février 2017 (EPI148) 

Archices acquisitions